Les préludes de la lecture : Ouvrage de la rentrée littéraire qui n’avait pas encore eu de critique et que je tenais à lire, comme pour Comment vivre sans lui.

Résumé : C’est en trébuchant sur un pélican mort qu’Artie l’héritier chinois et son partenaire Quincy le colérique rencontre l’homme aux six lévriers. Ce riche businessman leur fait une proposition qu’ils ne peuvent refuser, beaucoup d’argent pour retrouver une belle-soeur et lui remettre une lettre. Un peu trop simple non?

Le mot de la fin : J’aime beaucoup l’humour est la plume de l’auteur, il faut donc également saluer le travail du traducteur. Thomas Ross maîtrise à la perfection le twist, ou plutôt les twists ce qui permet de ne pas lâcher ce polar très particulier. Pour finir, j’ai adoré l’ambiance très old fashion qui nous immerge.

Extrait :  Artie We se balança en arrière sur ses talons et secoua lentement la tête comme s’il était attristé par quelque malentendu. Et puis il se pencha légèrement en avant, toisa l’Arménien, et sourit malicieusement.Durant surveillait le Mexicain.

“ Vous faites juste une petite erreur, l’ami, dit doucement Wu. Vous voyez, ce que je suis vraiment, c’est le nouveau fils de pute en chef du coin.” il désigna Durant de la tête. “Et lui, c’est le nouveau chef adjoint fils de pute, et on commence à être fatigués de vous entendre faire du bruit avec la bouche.”

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/