Une vie de moche de François Begaudeau et Cecile Guillard

Une vie de moche de François begaudeau et Cecile guillard

J’ai reçu cette BD, Une vie de moche, dans le cadre d’une opération privilège de Babelio que je remercie.

Résumé éditeur: Le parcours de Guylaine de sa naissance jusqu’à ses 60 ans. Sa particularité : être née moche. Pendant des années elle va ruser à coup de maquillage et de vêtements pour s’arranger avec la réalité. Les défauts s’atténueront avec le temps. Ce récit résolument féministe est porté par les dessins délicats et émouvants de Cécile Guillard.


La première planche m’a tout de suite convaincue par le trait de Cécile Guillard et ça c’est confirmé tout au long de ma lecture. J’ai vraiment beaucoup aimé le graphisme de cet ouvrage, de même que la palette de couleurs utilisée. Guylaine, dans les traits de ta créatrice je te trouve bien belle.


Certaines narrations sont sublimées par les dessins, par exemple la représentation des seins par des éléments météorologiques sont tellement juste que l’on dirait une évidence.


La justesse des paroles et du récit, d’une vie de moche semble montrer un vécu. Les passages et anecdotes sont d’une cruauté triste mais malheureusement réelle.
Une belle lecture bien que l’autoflagellation sur presque 200 pages peut lasser. La victimisation bien que réelle manque de construction et j’y préfère des ouvrages comme les petites reines de Clémentine Beauvais. Toutefois, l’ensemble est cohérent, percutant et peut toucher un grand nombre de personnes.

Publié dans BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.