Une odyssée américaine de Jim Harrison

Les préludes de la lecture : Après Le nom de la rose d’Umberto Eco, ce livre était l’ouvrage du club de lecture du mois d’avril.

Résumé : Après que sa femme se soit sauvé avec un ancien camarade, la ferme et l’argent, Cliff qui a dépassé la soixantaine, décide de partir en road trip. Son but ? traverser les états en compagnie d’un puzzle des Etats-Unis et de lancer la pièce représentant l’état à son passage. Il prend en covoiturage une de ses anciennes élèves. Ce vieux paysan plein d’humour, inapte aux nouvelles technologies et un peu nostalgique part à la recherche d’une nouvelle vie et de nouveaux noms pour les Etats.

Le mot de la fin : Une vraie lecture plaisir. Après le nom de la rose, j’avoue que ça fait du bien ! Ce roman se lit vite et change les idées.

Extrait : « le monde est un lieu instable, mon esprit aussi. »

« Je me suis senti aussi asexué qu’un bol de flocons d’avoine. »

« Nous ne commençons jamais rien, sinon à gagner notre vie, voilà l’histoire de l’humanité. »

« Me rappelant que les disputes entre époux commencent souvent par des graines minuscules qui s’épanouissent instantanément en chênes gigantesques, j’ai renoncé à plaider ma cause. »

« Curieusement, les souvenirs affluent parfois par essaims entiers, comme des abeilles. Les souvenirs sont de toute évidence ne chose qui nous appartient en propre. »

« Comment nous débarrasser pour de bon du mensonge ? »

« J’ai ressenti le désir violent de lire des livres. Une émotion oubliée depuis l’époque où, trente ans plus tôt, je croyais encore que les livres me sauveraient peut-être la vie. »

« Au royaume de l’imagination absolue, nous restions jeunes jusque tard dans la vie. »

 

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/