Peer Gynt d’Ibsen

Lors de mon premier voyage en Norvège je m’étais renseignée sur la littérature locale et Ibsen y tenait une place importante. Je souhaitais donc découvrir un de ses ouvrages et j’ai commencé par Peer Gynt dont je connaissais l’adaptation musicale d’Edvard Grieg et qui me plaisait beaucoup.

Le fantasque, le hâbleur, le lâche mais séduisant Peer Gynt, tout droit sorti du folklore norvégien et immortalisé par Edward Grieg, mène une vie insensée.
Mauvais garçon, marchand d’esclaves ou prophète, riche ou manant, il parcourt le monde des trolles et le continent africain, rencontre le Vieux de Dovre, le fondeur de boutons et la femme en vert, rêve de gloire etde richesse, connaît l’échec et le malheur. Mais l’amour sauve Peer Gynt à la fin de cette luxuriante et mystérieuse fantaisie.

Cette pièce est toute différente des autres oeuvres d’Ibsen et le registre fantastique ne lui est pourtant pas familier. Mais que cette pièce sert la Norvège et son Folklore! Une véritable pépite à lire pendant le voyage tout à partant à la découverte des légendes qui peuplent ce pays scandinave. Ce héro antihéros est attachant, tous les personnages sont fascinants à découvrir et l’auteur parvient même l’exploit de nous amener de Norvège jusqu’en Afrique avec pour support le folklore. Je répète, une pépite!

« EBERKOPF – Mais qu’est-ce donc, à vrai dire, que ce soi-même dont vous nous parlez, le soi-même gyntien ?
PEER GYNT – C’est le monde que je porte sous mon crâne et qui fait que je ne suis pas un autre, tout comme Dieu n’est pas le diable.
TROMPETERSTRALHE – Ah ! je vois où vous voulez en venir !
BALLON – Quel sublime penseur !
EBERKOPF – Et quel grand poète !
PEER GYNT (s’exaltant) – Le soi-même gyntien, c’est la foule armée des convoitises, des désirs, des passions, – le soi-même gyntien c’est le flot des fantaisies, des exigences, des droits, – c’est tout ce qui gonfle ma poitrine et me fait vivre de ma vie à moi. Et comme Dieu a eu besoin de limon pour devenir maître du monde, j’ai besoin d’or pour devenir  « 

 

Et pour ceux qui ne connaissent pas la pièce voici une vidéo pour la découvrir:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.