parle-leur-de-batailles-de-rois-et-delephants-de-mathias-enard

Les préludes de la lecture : Je suis un grand fan de Michel-Ange et j’ai tendance à toujours suivre les prix Goncourt des lycéens alors je me suis lancée dans cette lecture.

Résumé : Michel-Ange déçu par le comportement peu fiable du Pape Jules II quitte l’Italie pour rejoindre la capitale Byzantine. Le sultan lui passe commande d’un pont pour traverser le Bosphore.

Le mot de la fin : On peut douter de la véracité historique, même si, l’orient et l’occident opèrent un magnifique syncrétisme chez le maître italien qui lui donne de la crédibilité. L’histoire elle est totalement prenante, le style est fluide et poétique, pour ce roman qui tient du conte. Je suis conquise par Mathias Enard.

Extrait : « A présent l’animal gambade joyeusement dans la chambre, saute sur le lit, sur la table, s’accroche à la porte ouverte de son logis, attrape une graine, vient déranger Michel-Ange dans ses annotations.

Cette énergie l’enchante.

Il regarde longtemps le singe comme un enfant observe un mobile imprévisible, avant de se replonger dans ses innombrables croquis de ponts. »

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/