Monolgue, Ludovic Degroote

Monolgue, Ludovic Degroote

Les préludes de la lecture : Lecture conseillée par une amie bibliothécaire qui avait rencontré l'auteur et découvert cet ouvrage.

Résumé : La genèse de ce recueil est l'accident de voiture tragique qui coûta la vie à la sœur de Ludovic, Godeleine. L'auteur met en prose quatre monologues, un pour chaque personne de la famille, Godeleine, le père, la mère et Ludo. Chaque chapitre apporte une vision intime de ce cataclysme intérieur éprouvé par chacune des composantes de cette entité appelée "famille", désormais dévastée.

Le mot de la fin : Bouleversant est un faible mot pour décrire ce recueil de Ludovic Degroot. Il m'a été difficile de le lire sans interruption, il est aussi magnifiquement bien écrit que la pureté des sentiments et la souffrance de son écrivain. La difficulté de l'exercice que s'inflige l'auteur, me paraît comme une "autoflagellation salvatrice" censée calmer une culpabilité: celle du survivant. La vie après la mort; après la mort d'un être cher est peut-être une mort en soi.

Extrait : «godeleine ma petite sœur c’est ainsi que je te rejoins, chaque jour de ma vie, en la peuplant des peurs qui l’assassinent, je ne peux faire autrement, et chaque fois que j’essaie ça ne dure qu’un instant, un instant d’oubli, tu as grandi au milieu de mes peurs et ne les as jamais cachées, pas plus que tu es venue me prendre par la main comme lorsque j’étais petit pour me rassurer, me dire que tu étais là, tu m’as laissé seul et depuis que tu es morte je vis seul au milieu de mes solitudes »

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s'il le possède c'est par ici http://www.placedeslibraires.fr/

1 commentaire sur “Monolgue, Ludovic Degroote”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.