Miguel Street, V.S. Naipaul

Miguel Street, V.S. Naipaul

Les préludes de la lecture : V.S Naipaul est prix Nobel de littérature en 2001. J’ai lu un cours sur internet sur la littérature anglaise et cet auteur y figurait, avec aussi Julian Barnes et Nick Hornby.

Résumé : Le quotidien d’une petite rue de la Trinidade, Miguel Street, est raconté sous forme de nouvelles. Les anecdotes et les personnages sont décrits avec humour, humilité et affection. De Bogart, maître de la Patience, à Laura, mère de neuf enfants, en passant par le pyrotechnicien ou encore Man-Man, chaque nouvelle est consacrée à un personnage. Tous enrichissent cette peinture tragi-comique de cette colonie ayant pour toile de fond la Seconde Guerre mondiale.

Le mot de la fin : Tous les habitants de cette rue sont aussi uniques, dépaysants et savoureux que chacune de ces nouvelles.

Extrait : « – A présent, dit B.Wordsworth, allongeons-nous dans l’herbe, levons les yeux vers le ciel et je veux que tu penses comme ces étoiles sont loin de nous.

Je fis e qu’il me dit et je compris ce qu’il voulait dire. Je me sentis moins que rien, et en même temps je n’avais jamais eu l’impression d’être aussi grand et aussi fort de toute ma vie. J’oubliai ma colère, mes larmes et les coups.»

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *