Les souvenirs David Foenkinos

Les préludes de la lecture : Je suis tombée par hasard sur ce livre. Je voulais quelque chose de léger et j’avais en souvenir la Délicatesse du même auteur donc je me suis lancée.

Résumé : Le narrateur part à la recherche de sa grand-mère qui a visiblement fuguée. Il était très proche d’elle. A l’aide d’une carte, il la retrouve à Etretat dans la ville de sa jeunesse. Il décide de lui faire passer une journée en classe de CE2 dans son ancienne école. Elle est partie, dans un souvenir…

Le mot de la fin : Ce livre m’a beaucoup émue et touchée. Je l’ai bien plus appréciée que la Délicatesse. L’auteur manie à la perfection les sentiments et l’humour ce qui fait que son message est puissant. Un petit coup de cœur inattendu pour cet ouvrage.

Extrait : « La vie est une machine à explorer notre insensibilité. On survit si bien aux morts. C’est toujours étrange de se dire que l’on peut continuer à avancer, même amputés de nos amours. Les jours nouveaux arrivaient, et je leur disais bonjour.