Les aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Les préludes de la lecture : Classique que j’avais lu il y a plusieurs années et que je voulais relire.

Résumé : Alice s’ennuie en lisant un livre qui ne contient même pas d’images, quand elle voit un lapin blanc à redingote, qu’elle décide de suivre. Le lapin qui fixe sa montre à gousset car il est en retard l’entraîne ainsi dans un terrier dans lequel elle fait une chute interminable. Elle atterrit alors dans un monde étrange, absurde et déjanté où elle rencontre des personnes toutes plus farfelues les unes que les autres, du chapelier fou, au chat du Cheschire en passant par la reine de cœur, tous ces personnages emblématiques vont marquer ses rêves et les vôtres.

Le mot de la fin : Un classique qu’il m’a plu de relire même si j’ai toujours cette impression étrange d’absurde maladif/malsain je ne sais pas pourquoi mais c’est vraiment la sensation que me laisse le livre. Le modèle même d’Alice, n’est pas bon, elle pousse la naïveté à la bêtise, elle mange et boit tout ce qui lui passe sous la main, chose que je me représente comme de la drogue, elle parle et suit n’importe qui. Je ne vois pas dans quelle mesure je pourrai proposer cet ouvrage à un enfant.

Extrait : – Dans cette direction-ci, répondit le Chat, en faisant un vague geste de sa patte droite, habite un Chapelier ; et dans cette direction-là (il fit un geste de sa patte gauche), habite un Lièvre de Mars. Tu peux aller rendre visite à l’un ou à l’autre : ils sont fous tous les deux.

– Mais je ne veux pas aller parmi les fous. Fit remarquer Alice.

– Impossible de faire autrement, dit le Chat. Nous sommes tous fous ici. Je suis fou. Tu es folle.

– Comment savez-vous que je suis folle ? demanda Alice.

– Tu dois l’être, répondit le Chat, autrement tu ne serais pas venue ici.

Alice pensait que ce n’était pas une preuve suffisante, mais elle continua :

– Et comment savez-vous que vous êtes fou ?

– Pour commencer, dit le Chat, est-ce que tu m’accordes qu’un chien n’est pas fou ?

– Sans doute.

– Eh bien, vois-tu, continua le Chat, tu remarqueras qu’un chien gronde lorsqu’il est en colère et remue la queue lorsqu’il est content. Or, moi je gronde quand je suis content, et je remue la queue quand je suis en colère. Donc, je suis fou.

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/