Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway

J’avais trouvé ce livre qui était dans ma wish liste, dans une boite à livres en Suisse 🙂

Le vieil homme part tout seul, sur la mer, dans sa petite barque, à la recherche d’un grand poisson. Le grand poisson mord à son hameçon.
Pendant trois jours et deux nuits le vieux luttera contre lui. A la fin, au prix des efforts incroyables, il en viendra à bout. Le vieux installe sa voile et met le cap sur la terre. Au bout d’une heure, les requins arrivent et dévorent le grand poisson. Le vieux en tue autant qu’il peut, mais quand il rentre au port il ne reste du poisson que la tête et l’arête. C’est la condition même de l’homme qui est dépeinte ici; c’est l’histoire du courage humain, de l’énergie humaine, de l’amour des êtres; c’est le poème de la pêche au gros poisson, c’est la victoire du cœur sur le désespoir.

Tu veux ma mort, poisson, pensa le vieux. C’est ton droit. Camarade, j’ai jamais rien vu de plus grand, ni de plus noble, ni de plus calme, ni de plus beau que toi. Allez, vas-y, tue-moi. Ça m’est égal lequel de nous deux tue l’autre.
Qu’est-ce que je te raconte? pensa-t-il. Voilà que je déraille. Faut garder la tête froide. Garde la tête froide et endure ton mal comme un homme. Ou comme un poisson.

Avant toute chose, mon manque de culture maritime a été un frein pendant cette lecture et a peut-être empêché que je l’apprécie à sa juste valeur. Je ne connaissais pas tout le vocabulaire ayant trait à la pèche et j’ai dû chercher beaucoup de mots dans le dictionnaire ce qui a fortement perturbé ma lecture.

Ce combat épique entre un vieil homme et un marlin est pourtant rondement mené, j’aime l’image de fin, l’espadon avec son épée et sa queue digne d’une faucheuse, et au milieu le vide. Hemingway retranscrit ici un caractère, mais aussi la futilité de la vie.

 » Il embrassa la mer d’un regard et se rendit compte de l’infinie solitude où il se trouvait. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.