Le serrurier volant, Tonino Benacquista/Tardi

Les préludes de la lecture : ce livre avait été offert à un membre de ma famille à l’hôpital avant qu’il ne décède et de fil en aiguille il m’est arrivé dans les mains.

Résumé : Marc a survécu à un traumatisme et doit maintenant vivre avec. Cet écorché de la vie se terre, s’enferme. Il s’enferme jusqu’à ce qu’une nouvelle porte s’ouvre à lui, celle d’une nouvelle passion professionnelle. Après avoir vu à l’œuvre un de ces ouvrier de la nuit, il en est sûr il sera serrurier. Pouvant ainsi exercer dans l’obscurité, il s’éloigne de ses peurs et se rapproche de nouvelles personnes et une nouvelle vie intime s’offre à lui.

Le mot de la fin : cet ouvrage est celui du combat et de la reconstruction. Une petite histoire qui donne envie de voir au-delà de ses soucis et qui encourage à ne pas baisser les bras. L’ouvrage est illustré par Tardi, je ne trouve pas que les dessins en sépia apportent grand-chose si ce n’est un peu plus de légèreté, mais ça n’enlève rien non plus !

Extrait : « – Après tout, je l’avais bien cherché…

  • Comment ça… ?
  • C’est comme si j’avais voulu toucher le fond une bonne dois. Après ça, on ne peut que remonter, non ?
  • En tout cas, je préfère voir les choses comme ça, ça me fait moins mal.».

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/