L’arbre aux haricots de Barbara Kingsolver

Mon beau-père m’a mis le livre entre les mains en me disant que je devais le lire 🙂 et il avait raison.

Mariette n’a pas envie de rentrer dans le moule du Kentucky où sa seule perspective d’avenir repose sur le fait de se faire engrosser.
Elle décide de fuir cet avenir maternel au volant de sa Coccinelle… qui rend l’âme dans le désert de l’Oklahoma. C’est alors qu’une petite indienne telle une tortue, grâce un magique coup du sort, se fait abandonner sur le siège de la voiture capricieuse.

 

Mariette se transforme en Taylor et devient malgré elle,  maman de la petite Turtle. Elle rencontre des migrants dont le seul espoir réside dans la traduction de leur nom, découvre les plus mauvais côtés du genre humain et la délicatesse de la générosité d’autres personnes.

 

Un beau roman, avec des sujets parfois un peu trop difficiles pour moi. Le tout est cependant traité avec beaucoup de pudeur pour éclairer la vision de la société pas pour entrer dans le sordide. L’humour et la tendresse emplissent chaque ligne et rendent ce roman aussi touchant que percutant.

 

« Je ne voulais pas croire que le monde pouvait être aussi injuste. Pourtant tout était là, sous mon nez. Si la vérité avait été un serpent elle m’aurait sauté à la gorge depuis longtemps. Elle m’aurait avalée toute crue au petit déjeuner. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *