la vie secrete des arbres de peter wohlleben

Je souhaitais lire cet ouvrage dès sa sortie mais le tapage médiatique qu’il y a eu autours m’a un tout petit peu refroidie, ayant peur de trouver un ouvrage à « sensations ».

Les citadins regardent les arbres comme des « robots biologiques » conçus pour produire de l’oxygène et du bois. Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ». 
La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l’ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

Un ouvrage de vulgarisation sur la vie, la constitution, le fonctionnement des arbres. Je trouve que l’auteur permet une approche extrêmement accessible à tous ce qui est vraiment très bien. Il sait être intriguant et captivant. Toutefois si l’on connaît et si l’on s’intéresse un petit peu en botanique nous n’en apprenons pas non plus énormément, mais tout le monde a quand même quelque chose à apprendre. Je recommande ce livre comme cadeau à quelqu’un qui aime la nature sans pour autant avoir trop de connaissances dessus ou même pour les enfants et jeunes adolescents qui pourront facilement être fascinés.

La diversité est une assurance de pérennité, et comme les champignons sont de leur côté dépendants de la stabilité de leur environnement, si les appétits hégémoniques d’une espèce mettent cette dernière en péril, ils rééquilibrent les forces en aidant les plus faibles afin de les préserver d’une disparition totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.