La terre qui penche de Carole Martinez

Après m’avoir conquise avec Cœur cousu puis touchée avec Le domaine des murmures, Carole Martinez m’enchante avec La terre qui penche.

Blanche, la môme chardon, est-elle morte en 1361 à l’âge de douze ans comme l’affirme son fantôme ? Cette vieille âme qu’elle est devenue et la petite fille qu’elle a été partagent la même tombe. L’enfant se raconte au présent et la vieillesse écoute, s’émerveille, se souvient, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend. Veut-on l’offrir au diable pour que le mal noir qui a emporté la moitié du monde ne revienne jamais ?

J’ai retrouvé avec plaisir les lieux du domaine des murmures bien qu’étant à des périodes différentes. Ce roman est d’un réalisme magique puissant! J’ai été happée par ce roman à deux voix, exploitant à merveille les possibilités qu’offre cette double perspective. Blanche est définitivement une des mes héroïnes préférées, alors que je suis bien difficile et les gamines ont tendance à m’agacer par leur caractère dans d’autres fictions que j’ai pu lire. Je recommande mille fois c’est un véritable coup de cœur et Carole Martinez est définitivement une des mes écrivaines fétiche que je me plais a retrouver à chaque roman.

 » L’enfant est un dévorant qui avalerait le monde, si le monde était assez petit pour se laisser saisir »

 » Une femme qui sait lire et écrire est à coup sûr le diable dans la maison ! »

 » Le jour vient, quand la nuit va…
Oui, mais si tu savais, petite, comme les aubes finissent par devenir lassantes ! Les aubes, les hommes, leurs peines, leurs joies, leur grande histoire, tout est tellement prévisible. Si tu savais comme on s’ennuie parfois ! La cruauté elle-même est si peu surprenante. »

 » On ne tombe jamais vraiment quand on a des bras aimants pour nous enlacer en bout de course. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.