La lettre à Lila; Vincent cueff

Les préludes de la lecture : ouvrage reçu dans le cadre d’une opération. Merci à Babelio et à Jouvence éditions.

Résumé : un vieux professeur de philosophie répond par lettre aux questions existentielles d’une de ses anciennes élèves, Lila.

Chaque problème à sa solution, à chaque interrogation de Lila le professeur de philosophie lui répond par une maxime latine, en l’expliquant et la commentant tout en donnant des conseils.

Le mot de la fin : je m’attendais à une lecture dans la veine du monde de Sophie de Jostein Gaarder, il n’en est rien. L’ouvrage présente des questions banales avec des maximes vues et revues. Les exemples sont tellement communs qu’il est possible de les deviner avant même de les lire. J’ai également été interpellé par la méthode, une des grandes règles en philosophie est la dialectique, une pseudo lettre sans débat n’est en rien un échange philosophique. De même malgré des débats enflammés passionnels et infinis, mon professeur nous bousculait dans nos certitudes, dans nos doutes et refusait de répondre à nos questions si ce n’est par une autre. Il faut cependant relativiser, j’ai eu un prof exceptionnel. J’ai étudié la philosophie et continue à suivre cette discipline, mes exigences sont peut-être trop élevées. On sent, l’envie de bien faire de l’auteur. L’unique terme de développement personnel est tout de même beaucoup plus adéquat, je le trouve très proche de l’ouvrage l’homme qui voulait être heureux.

Extrait : « Il est un autre maître sournois et silencieux qui domine l’humanité : la peur. La peur de mal faire, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de souffrir, la peur de la maladie, la peur de l’accident, la peur de la mort, la liste des peurs susceptibles d’affecter les hommes est sans fin. »

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/