La délicatesse, David Foenkinos

Les préludes de la lecture : Une amie allait à une dédicace de l’auteur et ça m’a donné envie de lire un de ses ouvrages, j’ai pris celui-ci.

Résumé : Nathalie perd son époux François. Le deuil et le renfermement rythment désormais la vie de cette jeune femme active. C’est dans les bras d’un de ses employés doté d’humour et de délicatesse qu’elle parviendra à remonter la pente. Leur idylle est comme un paquet de Pez, elle se dévoile étape par étape.

Le mot de la fin : Un ouvrage mignon, gentillet… Un peu trop niais. Il faut reconnaître l’ habileté de l’auteur à traiter d’un sujet extrêmement grave avec légèreté et délicatesse.

Extrait : « Ça va ? Je ne vous dérange pas ?

  • Non, bien sûr que non.
  • Vous aviez l’air tellement concentré.
  • Oui, je lisais un article… sur un trafic de mozzarella. »

Nathalie partit alors dans un fou rire, un de ceux que l’on peut avoir quand on est fatigué ». Elle n’arrivait plus à s’arrêter. Markus reconnut que cela pouvait être drôle, et se mit à rire aussi. L’idiotie les attrapait. Il avait simplement répondu, sans se poser de questions. Et maintenant, elle riait sans s’arrêter. C’était une vision absolument folle pour Markus. C’était comme s’il était en face d’un poisson avec des jambes (chacun ses métaphores). Depuis des années, pendant des centaines de réunions, il avait toujours vu une femme sérieuse, douce mais toujours sérieuse, oui. Il l’avait vue sourire bien sûr, il l’avait déjà fait rire même, mais ainsi non.»

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/