L'homme qui a vu l'homme ; Marin Ledun

Les préludes de la lecture : Comme pour Le Teckel, j’ai reçu ce livre dans le cadre de ma participation au club des lecteurs du prix du polar sncf merci à la sncf ainsi qu’à Babelio pour cet ouvrage.

Résumé : Iban, jeune journaliste revient après de nombreuses années, « à l’étranger « , au pays basque. Conjointement à une tempête climatique, sévit une tempête politique et culturelle et survient la disparition de Jokin Sasco. Entre frictions, séductions et trahisons le reporter va tenter de déterrer la vérité.

Le mot de la fin : Un polar violent et dur qui sert son propos, mais résonne en peu plus violemment encore en ses temps sombres que nous vivons. J’ai été kidnappée par l’histoire, la volonté de savoir la vérité malgré les passages de torture trop détaillés qui me rappelle un passé que je souhaite oublier. L’auteur parvient à retranscrire une ambiance et une angoisse à la perfection et arrive à me décrocher en même temps qu’un haut-le-cœur, un petit coup de cœur en dépit de la grande sensible que je suis.

Extraits : « Reste le petit écureuil qui se croit plus malin que les autres. L’homme qui croit tenir les hommes qui ont tout vu. L’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours. L’erdaldun qui route sous une pluie battante à cent soixante kilomètre heure sur la n10. Celui-là même qui a touché le jackpot, on se sait par quel miracle. Que vient-il faire dans cette histoire? Qui sait quelle somme de travail il a abattue pour amasser toutes ces preuves? Qui sait pourquoi il s’est embarqué là-dedans? « 

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/