Il pleut des étoiles dans notre lit de Cinq poètes du Grand Nord

Ce recueil réunit des poèmes de cinq poètes du Grand Nord et comme vous avez pu le constater j’ai une passion pour ces contrées lointaines donc j’ai tout de suite voulu le lire.

Riverains de la Baltique, de l’Atlantique, de la mer de Norvège ou du cercle polaire, ces 5 poètes scandinaves ne se ressemblent pas : chacun a son Nord, sa route, ses nuits, ses rêves. Aussi singuliers soient-ils, ils gardent cependant en partage une lueur d’hiver, une profondeur de champ mêlant la neige et le ciel.                        

Le Danois, Inger Christensen qui a une écriture très minérale et organique, qui parvient à retranscrire la rudesse du monde en général et pense les sentiments comme peu de monde.

Le Finlandais Pentti Holappa qui a une écriture plus dense, plus prosaïque qui aborde la mortalité des éléments de façon bouleversante comme dans Le fils de la terre. Son « programme de principe » est juste parfait et vous pouvez aussi le découvrir ici:

https://www.franceculture.fr/personne-pentti-holappa

Le suédois Tomas Transtromer à l’écriture plus descriptive ressemblant à un journal de bord.

Le norvégien Jan Erik vold écrit de façon déstructurée on dirait presque des haïku, belle déclaration à son professeur dans « chanson pour maj à lingor ».

Et enfin l’Islandais Sigurdur Palsson écrivain plus romantique qui manie l’art de la dialectique avec lui-même et parvient à retranscrire les sentiments comme seuls les auteurs scandinaves savent le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.