Graine de Grenade ; Jihad Darwiche/Francoise Joire

Les préludes de la lecture : J’avais découvert les éditions du Jasmin dans un salon du livre jeunesse. J’aime leur ligne éditoriale et leur positionnement.

Résumé : Après l’avoir tant désirée, une mère jalouse sa fille au point de l’abandonner. Une ogresse la prend alors sous son aile. Quand sa mère apprend que son sombre dessein ne s’est pas accompli, elle lui envoie un peigne empoisonné pour achever son œuvre.

Le mot de la fin : Un mélange de Blanche-Neige et Poucette, sublimé par la culture palestinienne. Le graphisme est fait par des collages et des tapisseries. Une belle découverte, qui insiste à l’approfondissement des pratiques palestiniennes par le petit documentaire à la fin. Un beau conte sur le rejet parental, dont l’image la plus puissante est pour moi cette petite qui se coud à sa maman pour ne pas être abandonnée bien que cela ne suffise pas… Mais cela ne l’empêchera pas de trouver des gens qui l’aiment réellement et de trouver le bonheur. Un vrai coup de cœur, une belle morale, une belle culture, de belles tapisseries, je recommande vivement !

Extraits : " Mais Graine de Grenade avait peur. Elle dit : « je ne dormirai que si j’attache mes cheveux aux tiens, si je couds ma robe à la tienne et si je mets ma tête sur ton bras, et ta tête sur le mien. »

Gaine de Grenade tressa ensemble ses cheveux et les cheveux de sa mère, elle cousit sa robe à la robe de sa mère, elle posa sa tête sur le bras de sa mère et elle s’endormit.

Elle était très fatiguée. Elle ne sentit rien lorsque sa mère défit la tresse, lorsqu’elle décousit la robe et lorsqu’elle retira son bras. Graine de Grenade dormait et rêvait."

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s'il le possède c'est par ici http://www.placedeslibraires.fr/

Graine de Grenade ; Jihad Darwiche/Francoise Joire