Des racontars arctiques de Jorn Riel

Une de mes amies les plus proches m’avait offert ce recueil de nouvelles groenlandaises. Ma passion pour le Grand Nord et le froid n’a pas été déçue!

 

Ce recueil regroupe plusieurs ouvrages de Jorn Riel, La vierge froide et autres racontars, Un Safari arctique, La passion secrète de Fjordur, Un curé d’enfer

Toutes ces nouvelles traitent du quotidien des chasseurs et autres hommes du Groenland, du rapport à la femme, à l’amitié,  bref à tout ce qui touche la nature humaine,  avec beaucoup d’humour.

 

A nouveau, le style scandinave bien que très différent des autres auteurs que j’ai pu lire à eu raison de moi. On en apprend beaucoup avec humour sur la vie rude, soumise à la nature et si particulière du Grand Nord.

Le style est drôle et vif terriblement efficace même si on finit par  se lasser et que la misogynie ambiante peut irriter, il faut les remettre dans leur contexte et on peut apprécier.

 

“Les Eskimos sont un peuple plein de bon sens, réaliste, qui de tout temps a réussi à survivre grâce, entre autres, à son humour et son sens de la fête. Etre musulman pouvait être amusant, pour peu qu’on intègre un brin de l’ancienne tradition dans cette nouvelle croyance. On faisait d’énormes festins avec les visiteurs, on partait à la chasse aux phoques, on buvait de l’eau-de-vie, et on dévalise la boutique de sa viande de porc en conserve. On revêtait les voiles quand on avait mieux à faire que de les porter. On s’arrangeait avec cette nouvelle religion comme on s’était toujours arrangé avec toute autre chose dans l’existence, et bien qu’Abdullah Frederiksen leur ait expressément demandé de ne pas chanter quand il lisait le Coran, rien ne pouvait les en empêcher. Même si la mélodie de la déclamation était déconcertante, voire difficile, il s’y joignait à pleins poumons chaque fois que le musulman montait sur le toit, le visage tourné vers la Mecque.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *