Poèmes à l’autre moi, Pierre Albert-Birot

Les préludes de la lecture : Sur les étagères de ma bibliothèque

Résumé : Les formes poétiques, utilisées par le poète, sont toutes plus variées les unes que les autres. Ce sont des poèmes écrits sous forme de partitions, de tableaux, des poèmes écrits en prose, en vers. Pierre utilise les mots comme des armes pour exprimer ce qu’il ressent pour exprimer son être. Ce grand maître du solipsisme se livre (parfois de façon très floue) aux lecteurs.

Le mot de la fin : J’avoue être restée très hermétique à de nombreux poèmes ce qui a été un peu pénible au début. Mais le recueil « La joie des sept couleurs » qui suit « Poèmes à l’autre moi » et encore plus le recueil « Ma morte » m’ont profondément touchée et bouleversée, vraiment d’une émotion à faire pleurer les cœurs les plus durs.

Extrait :

« Jusqu’où faut-il marcher pour te retrouver

Je vais-je viens je sors et je rentre

Mais je ne suis jamais nulle part

Dehors il n’y a pas d’espace

Et dedans c’est le vide

Un homme qui cherche sa morte

Est bien dépaysé sur la terre

Il n’est plus d’ici

Et pas encore de là-bas

Ou de là-haut (…) »

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s'il le possède c'est par ici http://www.placedeslibraires.fr/