Les préludes de la lecture : J’avais envie de le lire juste après avoir lu Le meilleur des Mondes

Résumé : Après une guerre nucléaire, le monde se retrouve divisé dans un régime totalitaire où l’Histoire est réécrite, les sentiments interdits, la propagande règne en maîtresse et les libertés sont abolies, tout ça sous le regard malveillant de Big Brother.

Le mot de la fin : Cette dystopie m’a beaucoup plus marquée que celle d’Huxley. Je l’ai trouvé d’une violence extrême par la justesse des paroles et la peur au fond du ventre car je sais que tout cela est possible. La société de surveillance, la privation des libertés tout cela ne semble plus si impossible aujourd’hui. La littérature, la culture et l’éducation doivent nous apprendre à développer et garder un esprit critique. Ce classique aussi dur soit-il est sans doute une de mes plus grosses claques littéraire et me marquera à vie.

Extrait :  « Le contrôle du passé dépend surtout de la discipline de la mémoire. S’assurer que tous les documents s’accordent avec l’orthodoxie du moment n’est qu’un acte mécanique. Il est aussi nécessaire de se rappeler que les événements se sont déroulés de la manière désirée. Et s’il faut réajuster ses souvenirs ou altérer des documents, il est alors nécessaire d’oublier que l’on a agi ainsi.”

« Mais si le but poursuivi était, non de rester vivant, mais de rester humain, qu’importait, en fin de compte, la découverte des faits ? On ne pouvait changer les sentiments. Même soi-même, on ne pouvait pas les changer, l’eût-on désiré. Le Parti pouvait mettre à nu les plus petits détails de tout ce que l’on avait dit ou pensé, mais les profondeurs de votre cœur, dont les mouvements étaient mystérieux, même pour vous, demeurent inviolables. »

« Ne voyez-vous pas que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée? A la fin nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. »

Pour trouver ce livre, allez chez votre libraire indépendant. Pour savoir s’il le possède c’est par ici http://www.placedeslibraires.fr/